L'entreprise a été créée en 1950 à Malmö, Suède par le médecin endocrinologue Frederik Paulsen. Elle s'appelait initialement Nordiska Hormon Laboratoriet, qui en 1954 a été renommée Ferring. Un « Ferring » en frisien est une personne originaire de l'île de Föhr, une île allemande de la mer du Nord dans le Land de Schleswig-Holstein. La famille de Frederik Paulsen est originaire de cette île.

Le laboratoire Ferring s’est naturellement orienté vers la recherche de thérapeutiques hormonales. Pionnier dans la recherche sur les peptides, le laboratoire Ferring a d’abord été à l’origine de l’extraction et de la purification d’hormones peptidiques. La très courte demi-vie des peptides endogènes a rapidement conduit le laboratoire Ferring à la synthèse de structures peptidiques afin d’obtenir des durées d’action plus longues tout en conservant ou sélectionnant les propriétés pharmacologiques.

 

Ferring Pharmaceuticals en quelques chiffres

 

  • 11 usines de production : États-Unis, Suisse, Danemark, Allemagne, République Tchèque, Chine, Israël, Argentine, Écosse, Inde et au Mexique
  • 10 centres de Recherche et Développement : San Diego (États-Unis), Parsippany (États-Unis), Glasgow (Écosse), Copenhague (Danemark), Basel (Suisse), Saint-Prex (Suisse), Be’er Tuvia (Israël), Mumbai (Inde), Beijing (Chine), Tokyo (Japon)
  • Distribution dans 110 pays
  • 6000 employés dans le monde
  • Plus de 1,8 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2016